Votre navigateur ne supporte pas le javaScript Ils en parlent - Le Festival International du Cirque en Val de Loire
Tours Métropole

Ils en parlent Editos

Edito de M. Philippe Briand, Président de Tours Métropole Val de Loire

Il y a des succès qui en appellent d’autres ! Des rires et des joies qui invitent à voyager. Des émotions et des rêves que l’on a envie de partager. Le 1er Festival International du Cirque en Val de Loire, avec plus de 15 000 spectateurs, nous a permis de vivre ensemble ces inoubliables moments où se rencontrent l’art du cirque dans sa plus haute tradition, la communion d’un public dans son plus large éventail et l’esprit de création dans sa plus grande respiration.

Devant tant de bonheurs prodigués, Tours Métropole Val de Loire se devait de proposer à la Touraine une seconde édition de ce Festival. Sous l’impulsion de Cédric de Oliveira, avec le soutien des équipes métropolitaines et le concours de dizaines de bénévoles, ce Festival 2018 sera un moment d’exception et de grand bonheur pour tous. Des numéros encore plus étonnants, à la diversité foisonnante, mais aussi des instants d’émotion uniques donneront à ce Festival une couleur particulièrement riche et originale, une forme de magie où chaque instant pourrait bien être un vrai moment d’éternité.

C’est pourquoi, j’ai souhaité que ce Festival se donne les moyens de ses ambitions. Sous le plus grand chapiteau d’Europe, pendant 3 jours dans le Parc de La Gloriette, du 28 au 30 septembre, il proposera 6 représentations de 14 numéros où s’exprimeront tous les talents aux frontières de l’impossible et aux confins de la poésie. Chacun y retrouvera ses exploits imaginaires. Chacun y contemplera son chapiteau accroché d’étoiles. Chacun y vibrera au son des cymbales. La Chine, à la tradition du cirque millénaire, sera l’invitée d’honneur et enchantera les petits et les grands avec le même bonheur et l’extraordinaire et spectaculaire délicatesse qui font l’indicible charme de ses numéros.

Je vous invite donc à « venir pousser la toile et entrer pour vous installer sous les étoiles ». Et lorsque le rideau se lèvera, ce Festival 2018 ne sera plus une promesse mais une vérité que nous vivrons ensemble avec nos yeux tournés vers les étoiles. Nous prendrons alors le temps de rêver parce que ce « petit rond de paradis », si cher à Annie Fratellini, nous invitera à retrouver le sens d’un monde qui, l’instant de ce Festival, fera de cette harmonie avec chacun d’entre nous, sa profonde raison d’être.

Philippe BRIAND, Président de Tours Métropole Val de Loire.

Retour en haut